Des produits à effet de levier pour chaque phase du marché

Miser sur des cours haussiers ou baissiers avec des warrants et des mini-futures.

Image


 

Les warrants et les mini-futures se distinguent par leur structure, mais c'est le même principe qui s'applique aux types de produits: ils offrent aux investisseurs la possibilité de participer de manière supérieure à la moyenne à l'évolution des cours d'une valeur sous-jacente à l'aide un capital relativement faible. Le calcul peut s'effectuer tant sur les cours haussiers que baissiers. Les produits à effet de levier permettent même de couvrir les portefeuilles contre les fluctuations de cours.

Comment un warrant fonctionne-t-il?

Avec un warrant, l'acheteur acquiert le droit, mais pas l'obligation, d'acheter (call) ou de vendre (put) un certain nombre de valeurs sous-jacentes à un prix fixé à l'avance ou avant une certaine date. C'est pourquoi ces produits sont également intitulés options titrisées. De manière générale, dans les warrants, le capital investi ne s'élève qu'à une petite partie du cours de la valeur sous-jacente actuelle, ce qui génère l'effet de levier. Les investisseurs qui tablent sur des cotations en hausse avec une certaine valeur sous-jacente, achètent un call. Celui-ci participe considérablement aux bénéfices des cours de la valeur.

En revanche, les put warrants sont acquis dans l'attente de cours baissiers, car les pertes de la valeur sous-jacente entraînent ici des bénéfices à effet de levier. Important: dans les deux variantes, l'effet de levier peut agir dans la mauvaise direction. Si l'investisseur se trompe dans ses attentes, il peut subir des pertes dans le capital investi (pouvant aller jusqu'à une perte totale). Veuillez noter en outre que plusieurs paramètres peuvent influencer le cours du warrant. À côté de la durée résiduelle, du cours de la valeur sous-jacente et de sa volatilité implicite, les intérêts ainsi que les éventuels dividendes de la valeur sous-jacente ont leur importance.

Comment un mini-future fonctionne-t-il?

Comme pour les warrants, les investisseurs peuvent également miser sur des cours haussiers (long) ou baissiers (short) concernant les mini-futures avec effet de levier. De la même manière, cette structure se différencie d'un certificat d'option classique de par sa construction et son fonctionnement. Dans les mini-futures, l'effet de levier se produit dans le sens où l'investisseur ne doit investir qu'une petite partie de la valeur sous-jacente. L'émetteur gère le reste sous la forme d'un niveau de financement. Contrairement aux warrants, la durée de vie des mini-futures est illimitée (open end).

De la même manière, ils peuvent expirer avant la date, car un mécanisme spécial de couverture est intégré dans cette structure: si la valeur sous-jacente n'évolue pas dans le sens souhaité et atteint le cours stop-loss, le mini-future expire automatiquement avec effet immédiat. L'émetteur calcule alors la valeur résiduelle et la verse à l'investisseur si elle est positive. Ce mécanisme permet d'éviter l'obligation d'effectuer des versements supplémentaires dans le cadre du négoce institutionnel des futures. De la même manière, les investisseurs doivent tabler sur de fortes pertes pouvant même aller jusqu'à une perte totale s'ils se trompent dans l'estimation d'une valeur sous-jacente. 

Les mini-futures sont considérés comme étant particulièrement transparents. La fixation de leurs prix découle directement de l'évolution de la valeur sous-jacente. Il n'existe pas de facteurs d'influence plus complexes en dehors de la volatilité.

Où trouver les produits à effet de levier appropriés?

Sur UBS KeyInvest, vous pouvez vous faire une idée de l'immense variété de cette catégorie de produits. Grâce à cette fonction de filtre, vous pouvez en quelques clics définir la valeur sous-jacente que vous souhaitez, le type de produit (par ex. warrants ou mini-futures), le strike ainsi que la direction (long ou short). Le spectre comprend des produits à effet de levier avec des valeurs sous-jacentes des marchés des actions, des devises ainsi que des matières premières.

Les investisseurs ne rencontrent pas une grande diversité uniquement dans les valeurs sous-jacentes. Ils disposent également d'une grande flexibilité au niveau des dates d'entrée et de sortie. Dans des conditions normales, les produits UBS à effet de levier peuvent être achetés ou vendus en bourse chaque jour sur le marché secondaire.

UBS recherche de produits

 


 

Cas de figure I: positionnement à court terme avec des warrants

En raison de leur fonction de levier et de leur négoce liquide, les warrants sont un outil privilégié des traders. Ces investisseurs recherchent de manière ciblée des possibilités de positionnement à court terme. Si le trader est convaincu qu'une action ou un indice va augmenter ou baisser, il acquiert tout d'abord un produit à effet de levier approprié à l'instar d'un warrant. L'avantage par rapport à un placement direct réside dans le capital plus faible à investir ainsi que dans l'effet de levier. S'il a raison et que la valeur sous-jacente évolue comme prévu, la position engendrera un bénéfice considérable. Important: si le scénario ne se vérifie pas, les pertes risquent d'être lourdes.

Positionnement fictif dans une évolution positive d'une action Roche

Cours de l'action Roche: 288 CHF
Capital investi: 1‘000 CHF

Achat de call warrants

Symbol ROGWLU
Strike 280 CHF
Rapport de souscription 50:1
Date d'expiration 20.03.2020
Prix d'acquisition 0.30 CHF


Nombre nécessaire de call warrants: 1‘000 CHF / 0.30 CHF = 3‘333 (arrondi)

Scénario au 20.03.2020 (date d'expiration du call warrant)

  Situation
du cours de l'action Roche
Variation
du cours de l'action Roche
Valeur
des call warrantsen CHF1)
Variation
des call warrants
 

260.00 CHF

- 9.72%

Sans valeur

- 100.00%

 

280.00 CHF

- 2.78%

Sans valeur

- 100.00 %

 

300.00 CHF

+ 4.17%

1'333.20 CHF

+ 33.33%

 

320.00 CHF

+11.11%

2'666.40 CHF

+ 166.64%

Situation: 22.10.2019, montants arrondis
1) Calcul de la valeur du call warrant en CHF à la date d'expiration: Si le prix de la valeur sous-jacente > strike, alors (prix de la valeur sous-jacente – strike)/rapport de souscription, si prix de la valeur sous-jacente = < strike, alors le call-warrant expire sans valeur.

Si l'action évolue positivement comme prévu, la position warrant permet de générer un bénéfice considérable. Mais si l'action cote au niveau ou en dessous du strike, le call warrant expire sans valeur.

 

Cas de figure II: couverture avec des warrants

Les put warrants peuvent être utilisés pour couvrir une certaine position en actions ou tout un portefeuille contre des baisses de cours. Dans le jargon technique, nous parlons de «hedging». Le principe est simple: si le cours de la position à couvrir baisse, le put augmente. Les bénéfices du warrant atténuent le manque à gagner dans le portefeuille.

Un placement dans le SMITM peut se couvrir avec des put warrants sur l'indice directeur suisse. Pour déterminer combien de titres à effet de levier sont nécessaires, il faut diviser la valeur de la position à couvrir par le niveau de l'indice (en tenant compte du rapport de souscription du put warrant). L'étendue de la couverture peut être déterminée au moyen du strike. Plus le prix de base est proche du cours SMITM actuel, plus la couverture avant correction est vaste. C'est l'investisseur qui décide du moment où il souscrit la couverture en fonction de la date d'expiration du warrant.

Couverture fictive d'un placement SMITM

Cours SMITM: 10 060 points
Valeur de dépôt (placement SMITM): 10‘000 CHF

Achat d'un put warrant avec strike proche de niveau de l'indice actuel

Symbol SMUHZU
Strike 9'900 points
Rapport de souscription 500:1
Date d'expiration 20.03.2020
Prix d'acquisition 0.70 CHF


Nombre nécessaire de put warrants: 10‘000 / 10‘060 x 500 = 497 (arrondi)
Capital investi (coûts de la couverture): 497 x 0.70 CHF = 347.90 CHF

Scénarios au 20.03.2020 (date d'expiration du put warrant)

  Situation du SMITM
en points
Variation
du SMITM
Valeur du placement
SMITM en CHF
Variation du placement
SMITM en CHF
Valeur des put-
warrants en CHF2)
Valeur de dépôt 
en CHF3)
 

9'000

- 10.54%

8'946.00

- 1'054.00

895.00

9'493.10

 

9'500

- 5.57%

9'443.00

- 557.00

398.00

9'493.10

 

10'060

+/- 0.00%

10'000.00

+/- 0.00%

Sans valeur

10'000.00

 

10'500

+ 4.37%

10'437.00

+ 437.00

Sans valeur

10'437.00

Situation: 16.10.2019, montants arrondis
2) Calcul de la valeur du put warrant en CHF à la date d'expiration: Si le prix de la valeur sous-jacente < strike, alors (strike – prix de la valeur sous-jacente)/rapport de souscription, si prix de la valeur sous-jacente = > strike, alors le call warrant expire sans valeur.
3) Calcul valeur de dépôt = valeur du placement SMITM+ position put (sans capital investi)

Comme la couverture n'intervient qu'à partir du strike du put warrant, la baisse du SMITM de 10 060 à 9 900 points se répercute entièrement sur le portefeuille. Cette différence peut être considérée comme une sorte de part propre. Dès que l'indice cote au niveau ou au-dessus du strike, le put warrant expire sans valeur. Comme pour une prime d'assurance, le capital investi dans le produit à effet de levier réduit le bénéfice du portefeuille. L'exemple sous-entend que le placement SMITM est parfaitement identique au SMITM.